Le voyage de A

Ahoy Captain !

Samedi 4 août 2018, ma vie va définitivement changé.
Ce fameux samedi, je serais dans l’avion direction l’Australie.
Je n’arrive toujours pas à y croire, ça me paraît tellement irréel. Moi, A, la fille qui a si peu confiance en elle, qui a toujours besoin d’approbation, de soutient, je m’envolerais, seule, vers une nouvelle vie.

Je sais que ça me sera bénéfique, je sais que j’y deviendrais une nouvelle personne, et c’est le but.

Je suis fière de moi, du projet que j’ai monté. Je me suis inscrite sur cette plateforme pour faire sponsoriser mon voyage. Ma cagnotte n’avance pas beaucoup, mais je vais tout donner pour y arriver. C’est le projet de ma vie, c’est mon plus grand rêve que je réaliserais.

Je suis allée visiter ma grand-mère à l’hôpital, c’est plus une visite de courtoisie qu’autre chose, cette femme a toujours été méchante et désagréable. Mais depuis quelques temps, elle s’est adoucie, peut-être a-t-elle enfin compris que ma mère et moi en faisions beaucoup pour elle. Bref, samedi, je lui ai parlé de l’Australie et je lui ai expliqué qu’en parallèle de mon travail d’Au Pair, je serais volontaire pour lutter contre la pollution des océans et pour préserver les espèces aquatiques. Elle m’a regardé en souriant et a dit "Ça a toujours été ton rêve, toute petite tu nous parlais déjà de l’océan, des dauphins, des poissons." et ça m’a beaucoup touché. Cette femme en sait plus sur moi que je ne le pensais finalement ? Ça m’a fait du bien d’entendre d’une bouche extérieure que ce voyage était tout ce dont j’avais toujours rêvé et que j’allais enfin réaliser mes plus grands rêves.

C’est tellement gratifiant.

Je n’ai peut-être pas atteint mes objectifs niveau poids et sport, je dois même dire que je ne m’y suis même pas essayée, mais je suis beaucoup plus heureuse que je ne l’étais au début de l’année, je me sens déjà tellement grandie. Ce voyage sera réellement un moment privilégié qui me permettra de me centrer sur moi-même, d’évoluer, de prendre confiance en moi.