Le voyage de A

Reprise

Je suis rentrée de mes vacances. J’ai eu mon premier jour de travail (après quoi j’ai mangé une bonne pizza), j’ai regardé un film sur Netflix.. Reprise de la routine quoi !

Après la semaine passée avec mes amies à ne pas forcément faire attention à ce qu’on mange, après cette pizza vendredi soir, je n’ai pas eu le courage d’attendre aujourd’hui pour me peser, et je suis donc montée sur cet objet de torture hier matin.

BILAN : 113,5kg. Soit 900 grammes perdus cette semaine et 3kg perdus depuis le début (2 semaines).

J’étais assez contente. J’étais un peu dégoûté de ne pas avoir le droit à la bonne glace américaine avec son cornet enrobé de chocolat, de ses boules saveurs Nutella, Snickers, Cookies ou j’en passe, mais tout ça est oublié, en fin de compte, mon sorbet melon dans mon petit pot était bon lui aussi, et il m’a permis de limiter un peu les dégâts.

Je suis donc motivée et gonflée à bloc pour cette nouvelle semaine. Je sais que je ne travaille ni lundi, ni vendredi après midi, ça me permettra de faire des bonnes séances de sport, sans oublier mon petit rituel d’exercice chaque soir, mais ça je m’y tiens alors je suis contente.

Pendant les 2 dernières semaines, je me suis concentrée à stabiliser mes repas, à ne pas faire de crises de boulimie. Ça a été un énorme travail, mais je pense que la nouvelle image que je veux avoir de moi est plus forte que cette envie et je suis fière de dire que je n’ai pas fait de crises depuis 2 semaines. Alors pour attaquer cette troisième semaine, je me suis dit que c’était le bon moment pour ré-équilibrer tout ça et vraiment faire attention à ce que je mets dans mon assiette. Ça, additionné à mes séances de sport, ne pourrait être qu’encourageant quant à ma perte de poids.

Ce qui est également encourageant c’est d’avoir M de mon côté. Avant aujourd’hui, je n’avais jamais trouvé le courage de dire mon poids réellement à quelqu’un. (je veux dire, quelqu’un de réel, ici c’est de l’anonymat, mais pourtant ça a quand même été difficile pour moi d’écrire mon poids ici. Je me disais sans doute que si je le gardais pour moi, personne ne verrait à quel point mon poids est dramatique..).
Je pense que c’est ce qui me persuade de continuer permis d’autres choses. Chaque fois que j’ai envie de faire une crise, d’avaler tout ce que je vois, de repartir dans mes habitudes de me faire vomir quand le repas que j’ai mangé me fait honte et me reste gravé en tête je repense à M et je me dis " Non, A. Tu n’as pas le droit de faire ça. Comment tu vas te sentir quand tu devras envoyer ton bilan à M ? Je suis sûre que tu seras tellement honteuse que tu ne lui écriras même pas de mail ! Alors si tu veux garder ce que tu as, tu mets le pouce dans le poing, tu gardes la tête haute et dans 2 mois en voyant les changements dans la glace, tu te diras merci." Je me rends compte seulement aujourd’hui que tout ce qui me manquait les fois précédentes, c’était du soutient; Je ne sais pas pourquoi je n’en ai jamais parlé à personne, comme si c’était tabou, comme si, en disant que je souhaitais perdre du poids, les gens allaient soudainement se rendre compte que j’étais grosse alors que SPOILER ALERT : ce n’est pas une surprise.

J’en ai parlé à mon meilleur ami qui m’a dit qu’il été passé par là avant d’entrer au lycée (je n’aurais jamais pensé ça d’ailleurs !). Il a perdu 20 kg en 6 mois. Vu mes confessions, il m’a dit que lui non plus ne se sentait pas trop bien dans sa peau ces temps ci et qu’il avait besoin de perdre un petit 5 kgs et de se muscler pour se sentir mieux. Je le tiens au courant du poids que je perds, il est fier de moi et me demande de continuer de le tenir au courant. Je suis vraiment heureuse d’avoir ces deux personnes à mes côtés avec qui je peux discuter sans me sentir jugée. Ça fait vraiment du bien.

Alors hâte d’être demain et d’entamer cette semaine par une bonne séance de vélo !

Bon dimanche tout le monde.