Le voyage de A

Rigolade

Cela fait quelques temps que je n’avais pas rigolé comme je l’ai fait aujourd’hui. Je rigole beaucoup, oui, mais ce n’est pas aussi sincère.

Cet après midi, j’ai eu une espèce de "formation" avec d’autres personnes de mon groupe de service civique pour perfectionner notre communication et notre gestuelle. Cela s’est passé sous forme de jeux.
Je ne sais pas si vous regardez "vendredi tout est permis", mais 80% des jeux que nous avons fait étaient tiré de là.
J’étais heureuse quand j’ai vu A, je ne savais pas qu’il serait dans mon groupe, et honnêtement, j’étais avec les personnes que j’appréciais le plus et avec qui l’on rigole assez alors je savais que l’après midi allait être cool.

Nous avons fait beaucoup de choses, comme dessiner les yeux bandés guidé par une personne, "présenter un journal" en lisant un script à trous que l’on devait compléter, faire une pub d’un produit ... C’était vraiment drôle, surtout la présentation du journal, et vraiment, le miens était tordant. Je ne savais absolument pas où ça allait me mener mais j’ai décidé de le faire sur le thème d’Halloween alors j’ai joué sur le morbide et ça sortait des phrases assez douteuses ce qui a déclenché un fou rire général (et qui m’a compliqué la tâche, j’étais pliée en deux et je devais finir ma présentation.)

Cela faisait bien longtemps que je ne m’étais pas sentie aussi à l’aise en public, et pour être honnête cet après midi m’a fait beaucoup de bien.

La seule chose qui me déstabilisait était le regard de A…