Le voyage de A

Suis-je parano ?

Ce soir, j’ai reçu un message d’une ancienne connaissance. J’ai très heureuse, et flattée de voir que ce garçon pensait à voir après tant d’année. J’ouvre alors son message Instagram et très rapidement, le malaise s’installe en moi. :

" - Coucou, comment vas-tu ? Je suis tombé sur ton compte, j’ai vu tes nouvelles publications.
- Hey ! Je vais très bien merci et toi ? Quelles nouvelles publications ? Je n’ai rien posté depuis des siècles lol."

Il faut savoir que mon sur mon compte Instagram, j’y publiais toutes mes oeuvres, étant maquilleuse professionnelle. J’y ai de très nombreux "followers" avec lesquels je m’entendais très bien, qui me complimentaient en permanence sur mon travail. Beaucoup m’ont alors demandé de faire un post " Face Reveal" et de me montrer sans tous ces effets spéciaux et peintures, de montrer la vraie moi. Après des semaines de réflexions et avec beaucoup de craintes, j’ai posté cette fameuse photo de moi, où j’étais avec des amies, où je riais aux éclats. C’était sans doute une des photos les plus moches que je possédais de moi, je n’avais aucun contrôle sur la luminosité, sur le plan et l’angle selon lequel la photo a été prise, mais c’était qui j’étais réellement. J’étais loin de penser à ce qui aller se passer.
Mon compte d’abonné a chuté, j’ai reçu pleins de messages, de commentaires haineux, venant même de personnes fidèles à ma page et à mes oeuvres. Ceux qui me disaient de ne pas m’en faire de ce que j’étais et de ma vision du monde, ce qui me disaient qu’un jour je verrais la lumière et qui me soutenait quand mes oeuvres devenaient de plus en plus "dark" en raison de mon état d’esprit, étaient maintenant ceux qui m’enfonçaient plus bas que terre parce que j’ai de nombreux kilos en trop.
J’ai alors supprimé cette photo.

"- C’est marrant comme tu ne montres que ton visage sur tes photos. Regarde je me suis acheté un T Shirt Mickey aujourd’hui. " Il m’a alors envoyé une photo de lui, prise de bas, on voyait donc son corps de ses abdos à sa tête. " Tu vois, on ne voit pas que ma tête. Vas y, envoie moi une photo récente de toi mais pas qu’avec ton visage bien sûr ^^."

Il osait rigoler ? Je voyais rouge, ce sentiment d’humiliation s’est de nouveau emparé de moi, ça faisait quelques temps que je ne l’avais pas ressenti et il ne me manquait pas. J’essayer le plus possible de cacher mon malaise à mes proches, mais je ne pouvais pas ne pas répondre, pas cette fois.

" - Où est ce que tu veux amener cette conversation ? Si tu as quelque chose à me dire, tu me le dis sans passer par Quatre Chemins.
- Je discute juste, pourquoi t’es méchante comme ça ?
- Nous n’avons pas parlé pendant des siècles. Tu reviens comme ça, comme une fleur en me demandant des photos récentes avec "plus que mon visage". Je ne pense pas que cette conversation va mener à quelque chose de bien.
- Détends toi mdr. Je disais pas ça comme ça. Lol.. Okay, j’aurais pas dû t’envoyer de message.
- Non c’est sûr, pas de cette façon en tout cas."

J’étais extrêmement soulagée lorsqu’il n’a plus répondu. J’avais tellement les nerfs. Mais maintenant, avec du recul, je me demande si je n’ai pas tout mal interprété, comme à mon habitude. Je sais que je me braque facilement à cause de mes antécédents, de mon mal être et de ma si basse et inexistante estime de moi-même. Est-ce que je suis en train de repousser mon entourage, pour rien finalement ?