Le voyage de A http://asjourney.journalintime.com/ "François Rabelais, le poète, a dit sur son lit de mort: “Je pars en quête d’un Grand Peut-Être.” Voilà ma raison. Je ne veux pas attendre d’être mort pour partir en quête d’un Grand Peut-Être." - Miles Halter, Looking For Alaska. "On n’a qu’une vie, Clark. C’est le devoir de chacun de la vivre aussi intensément que possible" - Will Traynor, Me Before You "Il y a mieux à faire qu'être un passager de la vie" - Love Letters To The Dead. Je sais que je ne cite pas de la grande littérature, mais cette littérature est grande pour moi car elle m'a petit à petit fait comprendre que je devais reprendre ma vie en main. Et c'est ce que je vais faire : Bienvenue dans mon aventure les gars ! (et je préfère prévenir, cela risque plus de tourner en comédie dramatique qu'autre chose) fr 2017-09-19T18:51:44+02:00 http://asjourney.journalintime.com/Let-s-do-it Let's do it ! Ce début de semaine est assez mitigé, concernant mes objectifs. Mon premier objectif doit être atteint pour jeudi : avoir perdu 5 kg en un mois. Je ne sais pas si c'est parce que j'ai peur de l'échec ou que j'ai l'impression que je n'y arriverais jamais, mais j'ai du mal à me maitriser concernant la nourriture. Après, ça n'a rien de dramatique. Et puis je ne mange pas grand chose le midi, pour aller vite durant ma pause (il faut d'ailleurs que j'équilibre mes repas, et que je me prépare des plats la veille.). C'est juste que je rentre, je suis motivée, je fais une petite demie Ce début de semaine est assez mitigé, concernant mes objectifs.
Mon premier objectif doit être atteint pour jeudi : avoir perdu 5 kg en un mois. Je ne sais pas si c’est parce que j’ai peur de l’échec ou que j’ai l’impression que je n’y arriverais jamais, mais j’ai du mal à me maitriser concernant la nourriture. Après, ça n’a rien de dramatique. Et puis je ne mange pas grand chose le midi, pour aller vite durant ma pause (il faut d’ailleurs que j’équilibre mes repas, et que je me prépare des plats la veille.).
C’est juste que je rentre, je suis motivée, je fais une petite demie heure de sport, je me douche, et ensuite, je me fais facilement un petit morceau de pain.
Je préfère ce petit bout de pain à mes anciennes crises où je m’enfilais n’importe quoi, mais c’est toujours le bout de pain de trop !
Il faut que je travaille sur ce point. La nourriture reste encore un élément que je dois apprendre à gérer car c’est loin d’être parfait à 100%.

Mais voilà, cela va faire un mois que j’ai commencé ce régime. C’est la première fois que je tiens aussi longtemps. Et j’approche des 5kg perdus, ce qui est énorme. Je ne peux plus faire machine arrière, je suis lancée, j’ai hâte de voir mon évolution, j’ai hâte de ressentir ce changement.

]]>
2017-09-19T18:51:44+02:00
http://asjourney.journalintime.com/Bilan-2 Bilan #2 Cette semaine a été laborieuse. Autant sur le plan personnel que pour mon régime. Mais parlons de mon régime, c'est pour ça que j'ai créé ce journal en premier lieu. Je n'avais pas l'intention de me peser aujourd'hui, après mes écarts de la semaine, je ne me sentais pas de faire face à une nouvelle déception. Je suis allée mangée au restaurant jeudi soir avec mes amies, parce que L partait en Angleterre hier matin pour le semestre. C'était d'ailleurs quelque peu dur de lui dire au revoir, même si l'on se verra très bientôt. Ce soir là, j'étais assez fière, parce que je Cette semaine a été laborieuse. Autant sur le plan personnel que pour mon régime. Mais parlons de mon régime, c’est pour ça que j’ai créé ce journal en premier lieu.

Je n’avais pas l’intention de me peser aujourd’hui, après mes écarts de la semaine, je ne me sentais pas de faire face à une nouvelle déception.
Je suis allée mangée au restaurant jeudi soir avec mes amies, parce que L partait en Angleterre hier matin pour le semestre. C’était d’ailleurs quelque peu dur de lui dire au revoir, même si l’on se verra très bientôt.
Ce soir là, j’étais assez fière, parce que je n’ai pas flanché pour un gros burger ou une assiette avec des frites. J’ai pris une petite flammekuche toute simple, sans trop de garnitures. Pour le dessert pareil, je n’ai pas pris les grosses pâtisseries comme les brownies bien lourds, les fondants, ou même les grosses coupe de glace, j’ai pris une petite mousse au chocolat.

Le lendemain, mes parents sont allés chercher des pizzas ( ils en ont pris deux fois trop, donc vendredi soir et samedi midi : pizza). Sauf que là, je n’ai pas réussi à me rationner comme je l’aurais du. J’étais tellement mal que je me suis rabattue sur la nourriture.
Je me suis prise la tête avec le vendeur de voiture (pour changer), et cette histoire me contrarie tellement parce que j’ai perdu 4500 euros (+ tous les frais que j’ai eu sur la voiture, disons donc 5000), et que je ne peux rien faire dans le cas présent.
Alors après avoir raccroché, j’ai mangé, encore et encore. D’un côté, je suis fière de moi, parce qu’habituellement, lorsque je suis dans cet état, j’aurais fais des crises. Je serais allée au supermarché et j’aurais acheté toutes sortes de cochonneries que j’aurais engloutie toute l’après midi. Je me suis retenue, et j’ai craqué oui, mais c’était pendant le repas.

Finalement, en me réveillant ce matin, l’appel de la balance était très fort. Alors je me suis décidée à monter dessus. Après tout, j’aurais d’autres déceptions dans cette aventure.

Résultat : 112,8 kg. Je n’ai pas perdu de poids cette semaine, mais je n’en ai pas repris. Je suis au même poids que dimanche dernier. Je suis tellement soulagée, et ça me motive encore plus à continuer sur ma lancée. Fin de semaine prochaine, cela fera un mois que j’ai commencé mon régime, je m’étais fixée comme objectif de perdre 5 kg en 1 mois. J’ai donc 1,3 kg à perdre la semaine prochaine et je suis confiante car je sais que c’est possible.
A partir d’aujourd’hui, je vais recommencer à bien peser mes aliments, à contrôler les doses de matières grasses, à me limiter. Et je vais mettre au point un planning de sport pour la semaine prochaine.

Cet après midi, je vais chez C avec A. Ça va faire bizarre de ne pas y voir L, mais si l’on se voit, c’est pour réserver notre séjour à Canterbury, pendant les vacances de Toussaint. Je vais fêter mes 20 ans là bas, ça va être génial !

]]>
2017-09-17T11:48:51+02:00
http://asjourney.journalintime.com/Ma-plus-grande-peur Ma plus grande peur Aujourd'hui, j'ai été confronté à ma plus grande peur.. Celle de passer devant du monde, de parler, de faire une démonstration devant un groupe de personne. En effet, j'ai été formée au PSC1. Donc aujourd'hui, je n'ai pas travaillé dans ma structure mais j'ai passé la journée avec mes 10 autres camarades et un très gentil pompier. C'était sympa. Beaucoup de théorie. Et puis BAM, la pratique. J'essayais de me cacher au mieux, et j'avais presque réussis ! Mais voilà, en fin de journée, le gentil pompier a voulu faire une dernières "mise en situation" et cherchait quelqu'un. Aujourd’hui, j’ai été confronté à ma plus grande peur.. Celle de passer devant du monde, de parler, de faire une démonstration devant un groupe de personne.

En effet, j’ai été formée au PSC1. Donc aujourd’hui, je n’ai pas travaillé dans ma structure mais j’ai passé la journée avec mes 10 autres camarades et un très gentil pompier. C’était sympa. Beaucoup de théorie. Et puis BAM, la pratique. J’essayais de me cacher au mieux, et j’avais presque réussis ! Mais voilà, en fin de journée, le gentil pompier a voulu faire une dernières "mise en situation" et cherchait quelqu’un. C’est là que A a lancé " A.(moi) se cache !".
Qu’est ce que je disais sur lui ? Qu’il était craquant ? On oublie tout ! Je l’ai détesté. Déjà que lorsque l’on était par deux et que l’on s’entrainait aux gestes je ne me sentais pas bien alors là.. Seule… Devant toutes ces personnes. J’avais envie de pleurer.

Depuis mon plus jeune âge, on m’a appelé par tous les noms possibles et imaginables, on a fait des chansons sur moi, on m’a poussé au suicide. Autant vous dire que je sors de tout ça avec zéro estime de moi-même. Et puis, mon surpoids me complique la vie. Instinctivement je me dis "Ils vont se moquer de moi".
Bien sûr, puisque j’étais très discrète, le (pas-si-gentil-que-ça) pompier a fait une situation bien compliqué, où il me bloquait sans cesse. (bon, même si j’ai eu un massage gratuit pendant que je faisais le massage cardiaque au médecin, je ne voulais qu’une chose : qu’il me libère et m’envoie m’asseoir). Ça a duré 10 longues minutes, je n’en pouvais plus, puis il a fait un très long compte rendu sur moi (pas mauvais hein, mais du coup j’étais encore de nombreuses minutes seule au milieu face à tous), c’était de la torture.

Au déjeuner, nous avons tous mangé au restaurant municipale de la ville. J’étais juste à côté de A. et en face du pompier (autant vous dire que j’étais très mal à l’aise pendant tout le repas). Le pompier n’arrêtait pas de me poser des questions, sur mon parcours etc.. Quand je lui ai dit pour l’école de maquillage, il a trouvé ça hyper cool et m’a demandé si je pouvais faire le maquillage pour la partie "plaie et hémorragie" de l’après midi. J’ai bien sûr accepté.
Cela faisait tellement longtemps que je n’avais pas pratiqué. L’école et les enseignants avaient réussi à m’en dégoûter alors que je vivais pour ça.. Et j’ai re-découvert ce plaisir. Tout le monde s’étaient mis autour de moi pour regarder la plaie bien sanglante que je faisais sur l’avant bras d’une des filles du groupes. Et je me suis rendue compte que ça ne me gênait absolument pas d’être regardée pendant que je travaillais sur ça. J’ai même beaucoup aimé ça. C’était comme si le maquillage était un bouclier et me protégeait de toutes les pensées négatives que JE pouvais avoir. Ils admiraient mes gestes professionnels, ils me posaient pleins de questions, ils admiraient le fait que je puisse prendre une bouteille dans cette manette que le pompier m’avait donné, en sachant à quoi il servait, ils admiraient mon travail. Si je dois retenir une chose de cette journée, c’est que j’ai envie de me remettre au maquillage. C’était mon truc, et je sais que j’étais douée pour ça.
Il faudrait que je trouve le courage de revenir sur mon compte Instagram, et m’y remettre.
Ça sera mon travail pour la fin d’année.

]]>
2017-09-12T22:14:00+02:00
http://asjourney.journalintime.com/Debut-de-semaine Début de semaine Pour être honnête, j'avais la flemme d'aller travailler aujourd'hui. J'aurais bien aimé passer une journée de plus dans mon lit, sous les couettes, à regarder Freaks And Geeks. Malheureusement, je n'avais pas le choix. Alors je me suis levée avant que mon réveil ne sonne, parce que si j'attendais les quelques minutes qu'il me restait, je n'aurais pas pu me lever. Aujourd'hui était mon deuxième jour au sein de la structure et j'étais très angoissée : J'allais devoir enseigner aujourd'hui. Oh mon dieu mais comment on fait ? Je suis déjà incapable d'enseigner à des enfants Pour être honnête, j’avais la flemme d’aller travailler aujourd’hui. J’aurais bien aimé passer une journée de plus dans mon lit, sous les couettes, à regarder Freaks And Geeks.
Malheureusement, je n’avais pas le choix. Alors je me suis levée avant que mon réveil ne sonne, parce que si j’attendais les quelques minutes qu’il me restait, je n’aurais pas pu me lever.
Aujourd’hui était mon deuxième jour au sein de la structure et j’étais très angoissée : J’allais devoir enseigner aujourd’hui. Oh mon dieu mais comment on fait ? Je suis déjà incapable d’enseigner à des enfants ordinaires, alors à des enfants porteurs d’handicap, n’en parlons pas !

Et bien ma journée s’est merveilleusement bien passée. L’enseignante est avec moi, elle me guide. Elle s’occuper des 4 plus petits et je prends les 2 plus grands (Dieu merci ils savent communiquer, ça m’enlève une épine du pied. Par contre, pour les 4 autres c’est une autre histoire).
Alors je suis allée avec les grand, et l’on a rempli le tableau des prénoms, afin de voir s’ils savent lire les différentes écritures (majuscule, attaché, script), reconnaître les lettres. Je ne savais pas comment m’y prendre, j’ai fait ce qu’il me semblait bien, J’essayais d’expliquer au mieux. Et D, l’enseignante, m’a dit
" C’est parfait, je n’ai rien à redire. Tu expliques très bien." J’étais fière de moi.

Après ma pause, les enfants étaient à la sieste et D prenait sa pause. J’étais donc seule dans la salle de classe à préparer les activités de l’après midi. Qu’est ce que je me sentais bien assis sur cette chaise miniature destinée aux 3-7 ans, a découpé mes formes au dessus de cette table définitivement trop basse.
Le temps est passé tellement vite. Je me sens bien là bas.

Je suis tellement dégoûtée d’être en formation demain, parce que du coup, je n’irais pas travailler là bas de la journée.

Mais d’un autre côté, je vais passer la journée avec A. On pose les "pour" et "contre" comme on peut..

]]>
2017-09-11T20:09:48+02:00
http://asjourney.journalintime.com/Bilan Bilan Sur le plan professionnel et personnel, cette semaine s'est assez bien passée. Vendredi, j'ai intégré la structure pour laquelle je vais travailler. J'étais assez anxieuse, d'une part que le personnel ne m'accepte pas, d'autre part de ne pas supporter les lourds handicaps dont souffrent les enfants. Finalement, tout s'est bien passé. A peine rentrée, le personnel m'a accueilli tout souriant, je faisais déjà partie de l'équipe avant même qu'ils ne connaissent mon prénom. Et à ma grande surprise, je n'ai pas été aussi sensible que je ne le pensais. le vendredi, je ne travaille Sur le plan professionnel et personnel, cette semaine s’est assez bien passée.
Vendredi, j’ai intégré la structure pour laquelle je vais travailler. J’étais assez anxieuse, d’une part que le personnel ne m’accepte pas, d’autre part de ne pas supporter les lourds handicaps dont souffrent les enfants.
Finalement, tout s’est bien passé. A peine rentrée, le personnel m’a accueilli tout souriant, je faisais déjà partie de l’équipe avant même qu’ils ne connaissent mon prénom. Et à ma grande surprise, je n’ai pas été aussi sensible que je ne le pensais.
le vendredi, je ne travaille que le matin, et pour mon premier jour, j’ai fait le tour de l’établissement et j’étais avec les kinésithérapeutes, les ergothérapeutes et l’orthophoniste quand ils prenaient des enfants en séance afin de faire connaissance personnellement avec l’enfant, et aussi de me familiariser avec leur handicap, leur attitude, et leur appareillage (pour les handicaps moteurs). Bien évidemment, en 3h, je n’ai pas eu le temps de voir beaucoup d’enfants mais j’ai déjà beaucoup appris.

J’ai ensuite rencontré l’institutrice avec qui je vais travailler et je l’ai aider à faire ses étiquettes. Elle m’a expliqué qu’il y avait eu un changement de situation de la classe et qu’ils accueillaient 4 enfants, plus jeunes que d’habitude, avec des handicaps très lourd (ils ne connaissent pas le langage : ils ne nous comprennent pas et ne s’expriment pas). Elle m’a donc dit que je l’aiderais avec ces enfants (ce qui était prévu puisque je suis là pour AIDER l’institutrice), mais que j’enseignerais aux deux autres enfants (que j’ai déjà rencontré, il souffrent "seulement" d’handicap moteur et sont donc plus "faciles"). Moi ? Enseigner ? Entièrement ?
J’avoue que je suis ultra stressée et que j’appréhende un peu la journée de demain.
JE NE SAIS ABSOLUMENT PAS COMMENT JE VAIS M’Y PRENDRE.

Sur le plan de mon régime, nous sommes dimanche, donc fin de semaine, donc jour de la pesée et du bilan.
Je ne suis pas fière de moi. J’avais très bien commencé la semaine. Puisque je ne travaillais pas lundi et que le reste de la semaine était overbooké, j’ai fais une bonne séance de sport, mais c’était la seule de la semaine. Le soir, j’avais bien trop mal à la tête pour suivre ma "workout routine" et faire les quelques exercices quotidiens, il faut que je travaille sur ça et que je trouve un bon rythme.

Puis, comme je l’ai dit, ma tante a débarqué. Alors bien évidemment, niveau alimentaire, ce n’était pas trop trop ça.
Vendredi soir, nous avons mangé une frite, puisque bien évidemment, comme elle habite dans le sud, c’était sa seule occasion de manger "une bonne frite du Nord". J’ai essayé de me rationner et c’était à moitié un succès.
Samedi midi, nous sommes allés mangé à la Pizzeria, j’ai pris le buffet d’entrée afin d’avoir mon apport de légumes. Quant à la pizza, j’en sais choisi une où il y avait le strict minimum en fromage histoire de limiter les dégâts et j’ai pris un dessert tout simple histoire d’éviter les cookies, les grosses glaces et autres.
Pour le samedi soir, ma tante avait acheté un gros gâteau. Je n’en ai pris qu’une petite part.
Forcément, ce matin, en montant sur la balance, j’avais peur. Peur de vivre ma première déception depuis le début de cette aventure.

Résultat : 112,8 kg, soit 700g de moins que la semaine dernière.
J’ai soufflé de soulagement. Je suis tellement rassurée et je suis encore plus motivé pour rattraper tous ces écarts la semaine prochaine. Je veux me donner à fond, histoire de m’approcher le plus possible des 5 kg perdus pour mon premier objectif. Pour atteindre cette objectif, il me faut perdre 1,2 kg d’ici le 21 septembre, ce qui est plus que réalisable.

Let’s do it !

]]>
2017-09-10T10:52:00+02:00
http://asjourney.journalintime.com/Surprise Surprise ! Après avoir passé une journée bien éprouvante et bien lourd, je prends le chemin du retour. J'ai un mal de crâne terrible, j'ai qu'une envie : rentrer chez moi. Bien sûr, il y a du monde sur la route, le trajet est donc lent, et pour la première fois depuis des mois, j'en ai marre de la route. Moi qui aime tant conduire, qui fait des détours pour passer plus de temps dans mon cocon, je voulais faire mon possible pour arriver le plus vite possible. Je n'avais presque rien mangé de la journée. Je me suis levée beaucoup trop tôt, et quand je me lève tôt, la seule pensée de Après avoir passé une journée bien éprouvante et bien lourd, je prends le chemin du retour. J’ai un mal de crâne terrible, j’ai qu’une envie : rentrer chez moi.
Bien sûr, il y a du monde sur la route, le trajet est donc lent, et pour la première fois depuis des mois, j’en ai marre de la route. Moi qui aime tant conduire, qui fait des détours pour passer plus de temps dans mon cocon, je voulais faire mon possible pour arriver le plus vite possible.

Je n’avais presque rien mangé de la journée. Je me suis levée beaucoup trop tôt, et quand je me lève tôt, la seule pensée de nourriture me donne envie de vomir alors je n’ai pas pris de petit déjeuné.
A 10h, j’ai mangé 2 petits biscuits gerblé lors de ma pause. Je n’avais pas pris de sandwich pour le midi, il y a une sandwicherie à deux pas de mon boulot. Mais puisque je suis chanceuse, elle était fermée. Il n’y a rien aux alentours, et ma pause est trop courte pour me permettre de rentrer chez moi. Alors j’ai mangé les 2 gâteaux gerblés restant.

Je ne sais pas si le fait que je n’ai pratiquement rien dans l’estomac a joué, mais j’ai fini la journée avec un immense mal de crâne. C’est insupportable. J’ai envie de pleurer au moment même où j’écris ces mots.
Je suis finalement arrivée chez moi, tout ce que je voulais c’était aller m’allonger, faire une sieste mais SURPRISE ! Ma tante qui habite dans le sud et que je vois maximum une fois tous les ans et chez moi.
En tant normal j’aurais été super heureuse de la voir, mais là, ce n’est vraiment pas le moment… Pas en pleine semaine où l’on a ses occupations..
Alors bien sûre, je suis restée parler avec elle alors que je ne me sens pas du tout bien. Ma tête me fait souffrir, j’ai eu tellement faim que j’en suis au stade où je suis malade; Vous avez déjà vécu ça ? Au début, quand vous avez faim, votre ventre gargouille. Mais quand vous ne mangez pas alors que vous crevez de faim, vous avez envie de vomir après. Je n’ai même pas fini mon sandwich de ce soir tellement j’en suis malade.
Je ne veux qu’une chose : Aller me coucher et passer à une autre journée.

]]>
2017-09-07T20:28:11+02:00
http://asjourney.journalintime.com/To-My-Parents To My Parents I'm sorry mom and dad, I know I messed up bad I should've done better I'm sorry mom and dad For all the time I had To get my life together But I didn't. I’m sorry that I couldn’t buy you that house upon the hill Or take care of all your medical bills I know I didn’t make you proud I should’ve been someone by now But i never figured out how Je viens d'écouter cette chanson, complètement par hasard (merci le lancement automatique de la prochaine chanson Youtube, grâce à toi je découvre des pépites.) Au départ, je n'y prêtais pas vraiment attention, j'étais I’m sorry mom and dad, I know I messed up bad I should’ve done better I’m sorry mom and dad For all the time I had To get my life together But I didn’t. I’m sorry that I couldn’t buy you that house upon the hill Or take care of all your medical bills I know I didn’t make you proud I should’ve been someone by now But i never figured out how

Je viens d’écouter cette chanson, complètement par hasard (merci le lancement automatique de la prochaine chanson Youtube, grâce à toi je découvre des pépites.)

Au départ, je n’y prêtais pas vraiment attention, j’étais tranquillement en train d’organiser mon bullet journal et d’y compléter mon planning.
"I’m sorry mom and dad". Tiens, original, une chanson destinée aux parents, ça change des chansons amoureuses. Et puis j’aime bien la mélodie, le rythme, la voix magnifique de la chanteuse. Je suis tellement absorbée par mon bullet journal que la chanson passe à une vitesse folle. Mince, c’est déjà fini. Pas grave, je la remets. Je la remets et je lui accorde toute mon attention. Je suis bilingue alors la compréhension des paroles se fait immédiatement. Je suis absorbée par la chanson. On ressent sa souffrance dans la chanson, c’est très honnête. Et puis j’ai commencé à ressentir une autre souffrance.. La mienne. La chanson s’est, là encore, très vite terminée, alors je l’ai remise.
Et cette fois ci, j’ai pleuré comme un bébé. Parce que durant cette troisième écoute, ce n’était plus elle qui chantait à ses parents, c’était destiné aux miens.

Je ne me suis jamais rendue compte que j’étais une telle déception pour eux. Je suis l’enfant la plus intelligente de la famille, celle qui décroche tous les diplômes haut la mains avec les plus grosses mentions. Celle qui était promise à un grand avenir.. Mon père me voyait déjà dans des grandes écoles de commerce ou de sciences politiques, étant assez forte et intéressée sur le sujet.

Quand j’avais 7 ans, je pensais révolutionner le monde en tapant des lettres à des destinataires imaginaires en expliquant pourquoi il fallait arrêter de tuer les requins, parce qu’en fait, ils n’étaient pas cruels.

Quand j’étais en seconde, j’ai écris une lettre à François Hollande en lui disant que je ne comprenais pas sa politique et qu’il y avait tellement d’autres solutions économique pour redonner du pouvoir d’achat et relancer la France. J’ai reçu une réponse du Président lui-même, pas de son chef de cabinet comme pour toutes les autres réponses. Non,non, du Président en personne. Mon père m’a alors idolâtré. Il était tellement fière, il le racontait à tout le monde, à ses collègues.

Mais j’ai voulu suivre ma passion. Je suis partie dans une école de maquillage professionnel, qui n’a pas du tout fonctionné et qui en plus n’est pas reconnu par l’Etat. Je me retrouve donc sans diplômes après le BAC. Je travaille, pour rembourser l’immense prête étudiant que j’ai fait pour aller dans cette école. Je suis tout ce qu’il y a de plus banal à présent. Mon grand frère est devenu ingénieur, ma petite soeur va dans une école de commerce, et la seule de la famille qui était promise à de grandes études se retrouve sans rien.

Je ne leur ai jamais parlé en toute honnêteté. Ils ne savent pas toutes les moqueries et tout le harcèlement scolaire que j’ai vécu. Comment aurais-je pu leur dire ? Ma mère a ensuite découvert que je me mutilais, et là encore, j’ai vu la déception dans ses yeux.
C’était ma seule échappatoire. Les dernières années du collège étaient les pires pour moi. Je n’en pouvais plus. On me répétait sans cesse qu’en restant en vie, je faisais souffrir mes parents, parce qu’ils avaient honte de moi, et que le fait de me réveiller chaque jour leur rappeler leur échec.
J’étais dans un tel état d’esprit que lorsque j’ai vu la déception chez ma mère, je me suis surprise à penser qu’elle était déçue que je n’étais pas encore morte.

Aujourd’hui, je sais que c’était tout l’inverse. Je l’ai beaucoup fait souffrir, une souffrance encore bien pire que toute celle qu’on m’infligeait à l’école. En écoutant cette chanson, je me suis rendue compte de l’échec que je suis.
Mais c’est décidée, il faut que je me reprenne en main. Je veux les rendre fiers. Et ils seront fiers de moi un jour, je le sais.

]]>
2017-09-06T20:53:09+02:00
http://asjourney.journalintime.com/Crevee Crevée Je suis crevée. Aujourd'hui était une grosse journée au boulot, surtout une grosse journée pleine de théorie. Je suis sortie du bâtiment avec un mal de crâne immense, je ne voulais qu'une chose : rentrer chez moi et m'allonger. Mais bien sûr, je suis sortie en pleine heure de pointe, je suis tombée dans les bouchons. Je n'en pouvais tellement plus que j'ai baissé le son de ma radio : ma tête allait exploser. D'habitude les bouchons ne me posent pas tant de soucis. J'aime bien être dans ma voiture, j'écoute ma musique, je chante, je suis seule. J'aime encore plus conduire quand Je suis crevée. Aujourd’hui était une grosse journée au boulot, surtout une grosse journée pleine de théorie. Je suis sortie du bâtiment avec un mal de crâne immense, je ne voulais qu’une chose : rentrer chez moi et m’allonger. Mais bien sûr, je suis sortie en pleine heure de pointe, je suis tombée dans les bouchons. Je n’en pouvais tellement plus que j’ai baissé le son de ma radio : ma tête allait exploser.
D’habitude les bouchons ne me posent pas tant de soucis. J’aime bien être dans ma voiture, j’écoute ma musique, je chante, je suis seule. J’aime encore plus conduire quand il pleut (je sais, je suis bizarre, ça effraie la majorité des gens, mais la pluie m’apaise). Mais là, je voulais sortir.
Sauf que A était devant moi alors je devais agir comme si tout allait bien.
Si vous débarquez, A est le garçon mignon qui travaille avec moi. Enfin, il travaille dans une structure différente, avec les personnes âgées plus précisément, mais pour la première semaine, nous restons ensemble avec l’organisme qui nous a embauché (qui est le même pour nous tous), afin d’apprendre à se connaître, à connaître la structure et pleins d’autres choses pas forcément utiles pour tout le monde.
Bref, nous sommes douze, un groupe vraiment sympa, et A est très charmant. On discute beaucoup, surtout de nos voitures enfaite, puisque nous sommes les deux seules personnes du groupe à posséder le permis et à avoir une voiture.

Nous étions garé l’un devant l’autre. Il est parti, je l’ai suivi.. Et l’on s’est suivi pendant une dizaine de minutes. Allez savoir pourquoi, chaque fois que l’on était à un feu je paniquais. Je sais que lorsque l’on regarde dans le rétro la voiture derrière, on voit très bien le conducteur, et je ne sais pas si j’étais complètement parano, mais je voyais ses yeux dans le rétro, alors je me disais "merde, A ! Sois glamour !". Mais j’étais tellement gênée que je faisais genre de trifouiller mes boutons (oui c’est ça, allume ta ventilation alors que tu n’en as absolument pas besoin, je suis cramée à 10 km !)
Finalement, au dernier feu rouge, j’ai opté pour le chant. Je ne connaissais absolument pas la chanson qui passait à la radio mais je chantais (c’était magnifique, vous auriez dû être là !).
Il a ensuite changé de file pour tourner à gauche. Son feu était rouge, le miens vert. En avançant j’ai vu qu’il tournait la tête, sans doute pour me faire un petit signe, me dire au revoir. Allez savoir pourquoi, la coincée que je suis a gardé la tête bien droite et a tracé. C’était le démarrage le plus rapide que j’ai fait et intérieurement je me suis félicitée de ne pas avoir caler. Imaginez la honte un peu. Le peu de crédibilité qui me restait aurait disparu soudainement.

Je suis rentrée chez moi, j’ai mangé, j’ai fait ma tasse de thé. Après avoir posté cet article, je pense que je vais regarder un épisode d’Orphan Black et que j’irais me coucher. Je commence plus tôt demain ...

Bonne nuit

]]>
2017-09-05T20:26:32+02:00
http://asjourney.journalintime.com/Petit-changement Petit changement Aujourd'hui, je me suis réveillée plus motivée que jamais. Si la semaine dernière je n'ai pas eu l'occasion de faire du sport avec mon petit voyage entre copine, je m'y suis attaquée ce matin en me réveillant. J'ai commencé par 20 Minutes de Just Dance. C'était très intense et je suis fière de la séance que j'ai fait ( croyez moi, si vous voulez vous dépenser en vous amusant, mettez youtube sur votre TV, vous trouverez toutes les chorégraphies Just Dance existantes, à vous l'éclat !) J'étais épuisée, après avoir fait du Shakira et du Beyonce de suite, croyez moi j'avais Aujourd’hui, je me suis réveillée plus motivée que jamais. Si la semaine dernière je n’ai pas eu l’occasion de faire du sport avec mon petit voyage entre copine, je m’y suis attaquée ce matin en me réveillant.

J’ai commencé par 20 Minutes de Just Dance. C’était très intense et je suis fière de la séance que j’ai fait
( croyez moi, si vous voulez vous dépenser en vous amusant, mettez youtube sur votre TV, vous trouverez toutes les chorégraphies Just Dance existantes, à vous l’éclat !)
J’étais épuisée, après avoir fait du Shakira et du Beyonce de suite, croyez moi j’avais des points partout. Je voulais arrêter, je me suis dit "allez A, tu t’es bien dépensé pour aujourd’hui ! Va prendre une bonne douche.", puis je me suis souvenue que je n’aurais pas l’occasion de faire du sport d’ici vendredi après midi étant au travail toute la journée alors je me suis reboosté.

"Allez, on va faire 10 minutes de vélo, ce n’est pas la mort et c’est 10 minutes de plus !"

Alors tel Rocky qui se prépare au combat, j’ai mis mes écouteurs, j’ai lancé ma playlist "Workout Motivation" et je suis grimpée sur mon vélo d’appartement comme un cavalier monte son cheval. Mes jambes me faisaient mal et je transpirais beaucoup, signe que je faisais une bonne séance de sport. Lorsque j’ai ouvert les yeux, le compteur affichait 8 min 50 et "It’s My Life" de Bon Jovi s’est lancée. Je me suis dit "Allez A, tu peux le faire, on va aller jusqu’à 15 minutes." et c’était reparti, j’ai fermé les yeux, je chantais à tue tête histoire de me motiver et j’ai continué.
Quelques chansons sont passés et j’ai de nouveau ouvert les yeux : 14 min 30. Je me sentais capable d’un peu plus. Pas énormément, mais mentalement, je n’étais pas prête à m’arrêter. Je n’arrêtais pas à penser au changement que je veux voir, la motivation est soudainement revenue.
3 kg en 2 semaines c’est énorme, mais je peux faire plus et je le sais ! Alors j’ai continué et je me suis arrêtée à 20 Minutes.

Cela peut paraître peu pour vous, mais je suis vraiment satisfaite de ce que j’ai vu, d’habitude j’aurais arrêté dés que je sentais que la motivation n’était pas là, mais là, je vois l’effort sur le long terme. Surtout que j’approche de mon premier palier, et donc de ma première récompense :

Si je perds 5 kg en un mois (soit d’ici le 21/09), j’ajoute 30 euros à ma cagnotte shopping pour mon week end entre amis en Angleterre fin octobre/début novembre.

Demain, je retourne au travail et je reverrais A, vous savez, le gars mignon aux yeux magnifiques dont je vous ai parlé vendredi soir. Je ne sais pas pourquoi mais j’ai aussi pensé à lui pendant mon sport. Peut-être parce que j’associe mon obésité avec le fait que je n’ai jamais eu de relation. On m’a toujours dit que si je ne "rentrais pas dans le moule", aucun garçon ne s’intéresserait à moi, et je pense que mes presque 20 années de célibat à temps plein témoigne de la véridicité de ces mots. Alors j’ai eu envie de changer. Quitte à prendre un nouveau départ autant le faire dans les règles de l’art non ?
Alors ce soir, je vais me couper les cheveux !
Pas énormément, parce que je me suis promise que si d’ici fin octobre j’ai perdu 10 kg, je me couperais les cheveux comme Riley, dans Sense8, et que je me ferais un relooking couleur (genre demander de faire au coiffeur ce qu’il veut, ce qu’il pense qui me va le mieux)
Alors je pense juste bien couper derrière et garder ma longueur devant (épaule) histoire de faire un carré plongeant, avec une petite frange.
Ça me fera du bien.

]]>
2017-09-04T16:07:44+02:00
http://asjourney.journalintime.com/Reprise Reprise Je suis rentrée de mes vacances. J'ai eu mon premier jour de travail (après quoi j'ai mangé une bonne pizza), j'ai regardé un film sur Netflix.. Reprise de la routine quoi ! Après la semaine passée avec mes amies à ne pas forcément faire attention à ce qu'on mange, après cette pizza vendredi soir, je n'ai pas eu le courage d'attendre aujourd'hui pour me peser, et je suis donc montée sur cet objet de torture hier matin. BILAN : 113,5kg. Soit 900 grammes perdus cette semaine et 3kg perdus depuis le début (2 semaines). J'étais assez contente. J'étais un peu dégoûté de ne Je suis rentrée de mes vacances. J’ai eu mon premier jour de travail (après quoi j’ai mangé une bonne pizza), j’ai regardé un film sur Netflix.. Reprise de la routine quoi !

Après la semaine passée avec mes amies à ne pas forcément faire attention à ce qu’on mange, après cette pizza vendredi soir, je n’ai pas eu le courage d’attendre aujourd’hui pour me peser, et je suis donc montée sur cet objet de torture hier matin.

BILAN : 113,5kg. Soit 900 grammes perdus cette semaine et 3kg perdus depuis le début (2 semaines).

J’étais assez contente. J’étais un peu dégoûté de ne pas avoir le droit à la bonne glace américaine avec son cornet enrobé de chocolat, de ses boules saveurs Nutella, Snickers, Cookies ou j’en passe, mais tout ça est oublié, en fin de compte, mon sorbet melon dans mon petit pot était bon lui aussi, et il m’a permis de limiter un peu les dégâts.

Je suis donc motivée et gonflée à bloc pour cette nouvelle semaine. Je sais que je ne travaille ni lundi, ni vendredi après midi, ça me permettra de faire des bonnes séances de sport, sans oublier mon petit rituel d’exercice chaque soir, mais ça je m’y tiens alors je suis contente.

Pendant les 2 dernières semaines, je me suis concentrée à stabiliser mes repas, à ne pas faire de crises de boulimie. Ça a été un énorme travail, mais je pense que la nouvelle image que je veux avoir de moi est plus forte que cette envie et je suis fière de dire que je n’ai pas fait de crises depuis 2 semaines. Alors pour attaquer cette troisième semaine, je me suis dit que c’était le bon moment pour ré-équilibrer tout ça et vraiment faire attention à ce que je mets dans mon assiette. Ça, additionné à mes séances de sport, ne pourrait être qu’encourageant quant à ma perte de poids.

Ce qui est également encourageant c’est d’avoir M de mon côté. Avant aujourd’hui, je n’avais jamais trouvé le courage de dire mon poids réellement à quelqu’un. (je veux dire, quelqu’un de réel, ici c’est de l’anonymat, mais pourtant ça a quand même été difficile pour moi d’écrire mon poids ici. Je me disais sans doute que si je le gardais pour moi, personne ne verrait à quel point mon poids est dramatique..).
Je pense que c’est ce qui me persuade de continuer permis d’autres choses. Chaque fois que j’ai envie de faire une crise, d’avaler tout ce que je vois, de repartir dans mes habitudes de me faire vomir quand le repas que j’ai mangé me fait honte et me reste gravé en tête je repense à M et je me dis " Non, A. Tu n’as pas le droit de faire ça. Comment tu vas te sentir quand tu devras envoyer ton bilan à M ? Je suis sûre que tu seras tellement honteuse que tu ne lui écriras même pas de mail ! Alors si tu veux garder ce que tu as, tu mets le pouce dans le poing, tu gardes la tête haute et dans 2 mois en voyant les changements dans la glace, tu te diras merci." Je me rends compte seulement aujourd’hui que tout ce qui me manquait les fois précédentes, c’était du soutient; Je ne sais pas pourquoi je n’en ai jamais parlé à personne, comme si c’était tabou, comme si, en disant que je souhaitais perdre du poids, les gens allaient soudainement se rendre compte que j’étais grosse alors que SPOILER ALERT : ce n’est pas une surprise.

J’en ai parlé à mon meilleur ami qui m’a dit qu’il été passé par là avant d’entrer au lycée (je n’aurais jamais pensé ça d’ailleurs !). Il a perdu 20 kg en 6 mois. Vu mes confessions, il m’a dit que lui non plus ne se sentait pas trop bien dans sa peau ces temps ci et qu’il avait besoin de perdre un petit 5 kgs et de se muscler pour se sentir mieux. Je le tiens au courant du poids que je perds, il est fier de moi et me demande de continuer de le tenir au courant. Je suis vraiment heureuse d’avoir ces deux personnes à mes côtés avec qui je peux discuter sans me sentir jugée. Ça fait vraiment du bien.

Alors hâte d’être demain et d’entamer cette semaine par une bonne séance de vélo !

Bon dimanche tout le monde.

]]>
2017-09-03T11:12:32+02:00
http://asjourney.journalintime.com/Premier-jour Premier jour Aujourd'hui, 1er septembre, était mon premier jour de travail. Je vais faire un service civique pendant les 6 prochains mois, en travaillant au sein d'un institut d'éducation motrice, c'est à dire que je vais travailler avec des enfants jusque 7 ans, souffrant d'handicap moteur ou polyhandicap, animer la structure, aider l'institutrice, les familiariser à la communication en utilisant le langage des signes ou des pictogrammes. Mais pour le moment, je ne vais pas dans la structure. Aujourd'hui, avec les 11 autres personnes qui vont faire un service civique, nous avons passé la journée Aujourd’hui, 1er septembre, était mon premier jour de travail.
Je vais faire un service civique pendant les 6 prochains mois, en travaillant au sein d’un institut d’éducation motrice, c’est à dire que je vais travailler avec des enfants jusque 7 ans, souffrant d’handicap moteur ou polyhandicap, animer la structure, aider l’institutrice, les familiariser à la communication en utilisant le langage des signes ou des pictogrammes.

Mais pour le moment, je ne vais pas dans la structure. Aujourd’hui, avec les 11 autres personnes qui vont faire un service civique, nous avons passé la journée dans la structure qui nous a embauché et nous y passerons la semaine prochaine également afin de nous former au mieux avant de chacun rentré dans nos structures d’accueil.

Nous passerons des journées ensemble tous les mois, afin d’échanger sur nos missions et j’en suis heureuse. C’est vraiment un bon groupe. Je ne me suis jamais sentie à l’aise lorsqu’il s’agit de socialiser, d’aller vers de nouvelles personnes; En général, je suis la personne dont on se moque à cause de mon poids, et je reste dans mon coin. Mais là, tout le monde a intégré tout le monde.

Lorsque je suis rentrée dans la salle de réunion ce matin, un garçon m’a frappé. Il est vraiment mignon et il a des yeux à tomber par terre. Je ne pense pas que je puisse l’intéresser, mais il s’est montré vraiment gentil et j’ai eu l’occasion de manger avec lui à midi, nous avons parlé, surtout de séries : il regarde les même que moi ! Les séries que je regarde, il les a terminé, les séries que lui regarde, je les ai terminé. On a alors beaucoup échangé (d’ailleurs, il a pris en note Sense8 pour le regarder, yeah !).

En rentrant chez moi, la première chose que j’ai faite est d’aller sur son profil Facebook. Malheureusement, je n’ai pas trouvé le courage de l’ajouter. Peut-être qu’il était gentil avec moi par politesse seulement ?

Là, je suis actuellement en week end de 3 jours, je reprends le travail mardi seulement, je vous tiendrais au courant de cette nouvelle journée.

Niveau objectif, je me maintiens, et j’en suis heureuse. Malheureusement, étant partie toute la journée, je n’ai pas pu faire de vélo, il faudrait que je trouve une organisation dés que j’aurais mon planning définitif pour continuer sur ma lancée.
Niveau alimentation je me maintiens, et je suis même très surprise. J’ai su me limiter durant mon séjour avec mes amies, je fais des écarts de temps en temps bien sûr, après tout ça fait du bien au moral, mais à côté, je ne fais plus de crises de boulimie ce qui est une énorme victoire pour le moment.
Je ne me suis pas encore pesée cette semaine, mais étant donné que je n’ai pas pu faire beaucoup de sport et que mes écarts étaient assez nombreux quand même, je ne pense pas que j’aurais perdu énormément.
Mais ce n’est que partie remise ! :)

]]>
2017-09-01T22:34:03+02:00
http://asjourney.journalintime.com/Un-bon-bol-d-air-frais Un bon bol d'air frais Depuis dimanche, mon régime est un peu remis en question mais je suis fière des petits sacrifices que j'ai réussi à faire. À ce moment précis, je suis sur le balcon de l'appartement, face à la mer. J'aimerais tellement avoir cette vue chaque jour, je ne m'en lasserais jamais. Les premiers jours étaient magnifiques, nous avons même pu nous baigner deux fois (ce qui est une grande première pour moi, frileuse comme je suis, je ne me suis jamais baignée dans la mer du Nord avant ce séjour) Nous avons bien rigolé, vraiment, je suis tellement fière d'avoir L et C à mes côtés. Depuis dimanche, mon régime est un peu remis en question mais je suis fière des petits sacrifices que j’ai réussi à faire.

À ce moment précis, je suis sur le balcon de l’appartement, face à la mer. J’aimerais tellement avoir cette vue chaque jour, je ne m’en lasserais jamais.
Les premiers jours étaient magnifiques, nous avons même pu nous baigner deux fois (ce qui est une grande première pour moi, frileuse comme je suis, je ne me suis jamais baignée dans la mer du Nord avant ce séjour)
Nous avons bien rigolé, vraiment, je suis tellement fière d’avoir L et C à mes côtés. D’après elles, j’ai de l’alcool qui coule à la place de mon sang parce que j’ai l’air bourrée H24 (je rigole même dans mon sommeil apparemment).

Je n’ai pas tellement le temps de m’éterniser, mais j’ai passé 5 jours supers. Nous avons marché, bronzé, regardé Orphan Black, été au cinéma ( Seven Sisters est cool, n’hésitez pas à aller le voir), mais nous avons surtout rigolé et c’est tout ce dont j’avais besoin avant de repartir dans ma routine et mes soucis.

]]>
2017-08-31T11:45:09+02:00
http://asjourney.journalintime.com/Mais-qu-ai-je-fais Mais qu'ai-je fais ? Cette journée commençait plutôt bien. Je me suis levée et je n'ai pas pu résister à l'appel de la balance vu le repas d'hier. Mais grande surprise : j'ai encore maigris ! Voici donc mon bilan de cette semaine : Je pèse 114,4 kg, j'ai donc perdu 2,1 kg depuis lundi. A cette vue, j'étais plus motivée que jamais. J'ai donc joué à just dance pendant une demie heure (oh oui, quand on se donne à fond, Just Dance ça défoule bien) J'ai même résisté aux muffins que ma soeur a acheté pour goûter (énorme victoire !) Mais à ce moment précis où j'écris, toute cette bonne Cette journée commençait plutôt bien. Je me suis levée et je n’ai pas pu résister à l’appel de la balance vu le repas d’hier. Mais grande surprise : j’ai encore maigris !
Voici donc mon bilan de cette semaine : Je pèse 114,4 kg, j’ai donc perdu 2,1 kg depuis lundi.
A cette vue, j’étais plus motivée que jamais. J’ai donc joué à just dance pendant une demie heure (oh oui, quand on se donne à fond, Just Dance ça défoule bien)

J’ai même résisté aux muffins que ma soeur a acheté pour goûter (énorme victoire !)

Mais à ce moment précis où j’écris, toute cette bonne humeur s’est effondrée. Je viens encore de me prendre la tête avec mon père.
J’ai acheté ma voiture en mai, dans un garage, rempli de professionnels qui m’ont donné un dossier en béton pour me montrer que ma voiture c’était du sérieux. Seulement voilà, après à peine deux semaines je suis tombée en panne sur l’autoroute en rentrant du boulot et depuis, les soucis se sont enchainés. Nous avons appris la semaine dernière que mon véhicule était un véhicule trafiqué qui ne devrait même pas être en circulation. Depuis des mois, mon père me persécute sur le choix de ma voiture. Pourtant il était là le jour où je l’ai acheté, et il la considéré comme une "parfaite petite occasion"; Mais dés la première panne. Boum, c’était ma faute, j’aurais dû choisir la 206 vu dans un autre garage.. Ca fait 3 mois que j’ai ce discours, que c’est ma faute. Ce soir, je parlais de mes projets de nouvelle voiture dés que j’aurais le remboursement de la mienne, des modèles que j’ai vu, du protocole que je ferais avant d’acheter une voiture afin d’être sûre qu’elle soit fiable. Et là, c’est reparti pour tout le blabla :
"- tu sais, mettre 4500 euros dans une voiture c’est pas vraiment nécessaire, regarde la Peugeot 206 elle était à 3300 euros
- Papa je t’ai déjà dit que ce n’est pas la peine. Je déteste les 206 je ne vais pas m’acheter une voiture par dépit.
- Non mais je parle pas forcément de la 206 (il a monté le ton, il monte le ton très facilement, surtout envers moi.) Regarde ta mère a acheter une Twingo y a des années à 3500
- Mais papa c’était une Twingo de 97. Tu me connais, je vais partir en voyage avec ma voiture il me faut un truc bien ! A 4500 y a des belles Chevrolets, des belles Ford.. Y a des bon modèles quoi !
- Ouais mais t’as plus de chances de rencontrer des soucis sur les voitures récentes (blablabla comme quoi les nouvelles voitures seraient moins fiables), regarde ton Opel corsa !
- Mais papa ce n’est pas Opel qui pose problème, regarde L a une Opel corsa depuis 2 ans et aucuns soucis, ON S’EST FAIT ARNAQUE PAR LE GARAGE MA VOITURE EST FAITE AVEC DES PIECES MINABLE NORMAL QU’ELLE TOMBE TOUT LE TEMPS EN PANNE.
- Ouais mais MOI j’ai de l’expérience de les voitures et je te dis que mettre autant de budget ne sert à rien !
- Dis le mec avec une voiture à 14000 balles. Donc en gros, quoi que j’achète, ça sera de la merde alors tu choisiras ma voiture.
- Non mais je dis pas ça je dis juste qu’avec mon AX j’avais eu aucun soucis.
- Mais papa je vais pas prendre une AX t’as pas vu l’âge que ça a ? J’ai un bon budget, je vais trouver une voiture fiable
- (re blablabla comme quoi de toute façon tout ce que je choisirais c’est de la merde)
- Ok. Bah autant pas m’acheter de voitures dans ces cas là si y en a aucune de fiable.
- Non mais vous les jeunes vous voulez tout ( et un énième blablabla à propos de mes erreurs, et comme quoi n’importe quelle voiture que je choisirais ça sera de la merde).

Alors j’ai claqué la porte et je suis montée dans ma chambre. Sauf que j’avais laissé mon portable en bas et ça m’embêtait, même mon chargeur d’ordinateur était en bas alors j’étais bien si je restais toute seule dans ma chambre, plantée comme un pot de fleur. Et puis pour être honnête j’étais en train de me préparer un sandwich en bas, et mon ventre gargouillait. Par chance il a dû partir conduire ma soeur à une soirée, mais c’était juste à côté de chez moi, donc le temps était compté. Je suis descendue, j’ai récupéré mon portable, mon chargeur, une bouteille d’eau et mon bout de pain (bon je fais un peu pitié d’ailleurs, je suis en ce moment entrain de manger mon petit bout baguette, nature, avec de l’eau, le repas du pauvre quoi). Ma mère est sortie de la salle de bain :

- Tu aurais dû le laisser parler tout seul et ne pas réagir
- Ah parce que maintenant c’est de ma faute ?
- Je n’ai pas dit ça, mais tu sais comment est ton père, regarde moi, je ne dis plus rien.
- Et bien c’est malheureux de vivre emprisonné comme ça.

Je n’ai pas attendu sa réponse et je suis montée. Depuis que l’on a appris la maladie de ma soeur il y a maintenant 2 ans, mon père m’en veut beaucoup. Mais que lui ai-je fais ? Je ne sais pas si c’est parce que je suis en bonne santé, je ne sais pas si c’est parce qu’il a besoin de se sentir proche de ma soeur, mais je me sens persécutée. Cela fait deux ans que je n’ai pas fêté un anniversaire normalement, il a toujours trouvé le moyen de me faire pleins de reproche et de démarrer une crise familiale juste ce jour là (comme s’il n’y avait pas 364 autres jours dans l’année pour ça. Il a enchainé les dépressions, il a de nouveau sombrer dans l’alcool (et même s’il le nie, on pense qu’il a recommencé à boire), et il a toujours raison. C’est pour ça que ma mère se tait. Pour ne pas faire d’histoire, parce qu’il ne supportera pas qu’on lui réponde et tout de suite, le ton montera, parce que c’est lui ou rien. Mais je suis désolée, je ne vais pas laisser faire. Je ne vais pas le laisser dire et baisser la tête en attendant qu’il change de sujet. Il faut qu’on lui dise les choses et j’espère que ma mère osera lui faire face un jour, parce qu’elle sera malheureuse quand ma soeur et moi quitterons la maison et qu’elle sera seule avec lui.

Sur ce je te laisse journal, j’ai mon bout de pain qui m’attend, et j’ai terriblement faim.

Update : Il est actuellement 00:20, je viens de recevoir un message de ma soeur. Jamais je n’aurais cru que l’on se serait dit ces mots. Depuis petite, nous sommes loin d’être proche. Nous ne sommes pas sur la même longueur d’onde, nous sommes le blanc et le noir, le jour et la nuit. Alors chaque fois que l’on se parlait, ça finissait en dispute. Mais cela fait quelques mois que je sens notre relation changer. Je ne sais pas si c’est parce que l’on a passé plus de temps rien que toutes les deux dû au fait que je la conduisais et la récupérer du travail etc. Je pense que ça a à voir avec sa maladie. Quand elle a été hospitalisée, et qu’elle était seule là-bas, elle a commencé à se rapprocher de moi. Elle m’envoyait beaucoup de textos, et honnêtement, j’avais pitié d’elle. Elle souffrait beaucoup et elle était seule, alors je lui envoyé des choses marrantes que je voyais sur Twitter ou Insta, on discutait des séries que l’on regardait en commun. Enfin bon, voici le message qu’elle m’a envoyé :

" Bref, prends toi pas la tête et même si on est pas toujours d’accord et qu’on a pas toujours été super proche en grandissant on s’est un peu rapproché et si tu veux parler moi je suis là et j’dirais jamais rien aux parents. Même quand papa me parlait de toi et ta voiture quand on été à Paris je te défendais parce que je sais que tu prends tout à coeur et bref voilà. Je t’aime soeurette <3"

J’ai pleuré.

]]>
2017-08-26T20:35:00+02:00
http://asjourney.journalintime.com/I-m-feeling-better I'm feeling better. Je me suis réveillée tôt ce matin à cause d'une crampe au mollet. Autant vous dire que je n'étais pas de très bonne humeur. Raison n°1 : Ma grasse matinée n'en était finalement pas une. Raison n°2 : J'ai eu tellement mal au muscle, mon sport de la journée sera donc impossible. M'enfin, rien qu'en voyant mon chien, ma mauvaise humeur a disparu de moitié. L'autre moitié a disparu lorsque je suis montée sur la balance. Hey oui, ce fameux instant de torture est enfin arrivé. Je le ferais le dimanche mais à titre exceptionnelle je l'ai fait ce matin puisque je m'en vais Je me suis réveillée tôt ce matin à cause d’une crampe au mollet. Autant vous dire que je n’étais pas de très bonne humeur.
Raison n°1 : Ma grasse matinée n’en était finalement pas une.
Raison n°2 : J’ai eu tellement mal au muscle, mon sport de la journée sera donc impossible.

M’enfin, rien qu’en voyant mon chien, ma mauvaise humeur a disparu de moitié.
L’autre moitié a disparu lorsque je suis montée sur la balance. Hey oui, ce fameux instant de torture est enfin arrivé.
Je le ferais le dimanche mais à titre exceptionnelle je l’ai fait ce matin puisque je m’en vais quelques jours en vacances entre copines.
Et là, agréable surprise : J’AI PERDU 1,7 KG DEPUIS LUNDI !
Tous mes efforts ont payé et ça ne peut que m’encourager à continuer.

J’ai passé l’après midi dehors, puisque je ne pouvais pas faire mon vélo, autant me dépenser en shopping ; autant vous dire que ça a été très intense. J’ai dû jongler avec les conduites ici et là de ma soeur, les courses à faire pour mon séjour avec les filles, puis je n’ai pas résister à rentrer dans les boutiques. Je ne le fais jamais, le shopping ça me gave parce que je ne trouve jamais rien à ma taille et je passe le reste de la journée à déprimer.
Mais aujourd’hui, miracle ! J’ai non seulement trouvé une tenue complète (oui oui oui !) mais en plus ce n’était pas dans le rayon grande taille ! Cela faisait tellement longtemps que je n’avais pas eu le plaisir de passer aux cabines d’essayages, de passer à la caisse. J’étais tellement heureuse de cette journée et de moi que j’avais un sourire idiot sur le visage (ça explique sans doute le fait que le vendeur me fixait étrangement en encaissant mes articles).

Alors je suis rentrée et j’ai montré mes trouvailles à ma mère, comme une enfant qui montre la nouvelle barbie qu’elle a eu à Noël.

Mes parents ne voulaient pas faire à manger, et pour m’aider à tenir psychologiquement, au vu des crises de boulimie que j’avais l’habitude de faire, mes parents ont dit que chaque vendredi, on s’autoriserait un "cheat meal", ce qui pourra me motiver et me dissuader de re-sombrer dans mes crises (qui sait ? Peut-être que ça fonctionnera.) Alors ils m’ont envoyé à la friterie. De là j’ai pris un hamburger et j’ai limité mes frites. Je me suis servie dans ma barquette et je me suis interdit de replonger la main dans les barquettes. Et j’ai réussi ! (mais dis donc, c’est que cette journée est la journée de tous les exploits !).
Pour être franche, j’ai un peu mal au ventre, je ne sais pas si c’est parce que je me suis habituée à manger des portions plus raisonnable (et donc plus petite) ou bien que ce repas a été "trop gras" d’un coup alors que j’avais limité tout ça. Ça me montre que pour la prochaine fois, je pourrais encore même réduire de nouveau la portion de frite, ce qui est tout à mon avantage !

Cette journée a été parfaite, je me suis sentie mieux. C’est comme si, pour la première fois depuis toujours, je me sentais enfin capable de réussir, d’atteindre mes objectifs. D’ailleurs, pour me féliciter et m’encourager à poursuivre sur cette lancée, je me suis achetée le Tome 5 de The Walking Dead (alors je vais finir cet article maintenant parce qu’il m’appelle :) )

Goodnight.

]]>
2017-08-25T21:01:57+02:00
http://asjourney.journalintime.com/Tout-arrive-pour-une-raison Tout arrive pour une raison. Lorsque je me suis réveillée ce matin, ma bonne humeur n'était pas au rendez-vous. Je ne sais pas pourquoi, je me sentais nulle. Malgré cela, j'ai fait mon vélo, je voulais m'arrêter au bout de 10 minutes mais je passais mes objectifs en boucle dans ma tête et ça a plutôt bien fonctionner. Au final, j'ai fais une bonne demie heure de vélo. Malheureusement, niveau nourriture ce n'était pas trop ça. Je n'ai pas fait trop d'écart cela dit et je ne suis pas replongée dans mes crises de boulimie. C'est juste que je n'ai un peu exagérer sur les quantités prises. (mais je suis Lorsque je me suis réveillée ce matin, ma bonne humeur n’était pas au rendez-vous. Je ne sais pas pourquoi, je me sentais nulle.
Malgré cela, j’ai fait mon vélo, je voulais m’arrêter au bout de 10 minutes mais je passais mes objectifs en boucle dans ma tête et ça a plutôt bien fonctionner. Au final, j’ai fais une bonne demie heure de vélo.

Malheureusement, niveau nourriture ce n’était pas trop ça. Je n’ai pas fait trop d’écart cela dit et je ne suis pas replongée dans mes crises de boulimie. C’est juste que je n’ai un peu exagérer sur les quantités prises. (mais je suis motivée à rattraper cela en déchirant tout à ma séance de vélo de demain matin !)

Sinon, je suis rentrée en contact avec une personne d’ici, totalement au hasard. D’habitude, je ne lis pas trop les articles mis en "public" mais le titre et la première phrase m’ont interpellé : on aurait dit que j’étais la personne qui avait écrit ces lignes.
Peu à peu j’ai découvert que cette personne souffre également de troubles alimentaires et souhaitait perdre du poids. Je me suis alors permise de la contacter et d’y laisser mes coordonnées, peut-être pouvons nous nous soutenir ?
Elle m’a répondu finalement et j’ai été très heureuse de découvrir sa réponse. Ça m’a carrément rebooster pour la suite !

Je me suis inscrite ici, complètement par hasard, parce que je me suis dit que j’aimerais revenir sur mes journées et voir mon évolution dans cette aventure, je tombe peu de temps après sur une personne qui recherche quelque chose de semblable. J’aime à croire que tout arrive pour une raison.

]]>
2017-08-24T20:37:01+02:00
http://asjourney.journalintime.com/Motivation Motivation. Ce matin, je suis levée super motivée à atteindre mes objectifs ! Je pense que la conversation qui m'a tant perturbée hier m'a en fin de compte été bénéfique. J'ai besoin de me sentir bien pour une fois. J'ai besoin d'avoir confiance en moi, j'ai besoin de me trouver et tout ça seront des stades que j'atteindrais lors de ma perte de poids. Alors je me suis levée, j'ai bu un grand verre d'eau et je suis grimpée sur le vélo d'appartement qui traîne depuis dés mois, suppliant d'être utilisé. C'était dur, je ne vais pas le cacher, et puis je n'ai pas fait de sport depuis Ce matin, je suis levée super motivée à atteindre mes objectifs ! Je pense que la conversation qui m’a tant perturbée hier m’a en fin de compte été bénéfique. J’ai besoin de me sentir bien pour une fois. J’ai besoin d’avoir confiance en moi, j’ai besoin de me trouver et tout ça seront des stades que j’atteindrais lors de ma perte de poids.

Alors je me suis levée, j’ai bu un grand verre d’eau et je suis grimpée sur le vélo d’appartement qui traîne depuis dés mois, suppliant d’être utilisé. C’était dur, je ne vais pas le cacher, et puis je n’ai pas fait de sport depuis quelques temps. Alors j’ai décidé de m’arrêter quand je le sentais, afin de ne pas me "dégoûter" et me décourager dés le premier jour.
J’ai donc fait 25 minutes de vélo, à assez grande vitesse, j’étais assez fière de moi. Je suis ensuite allée chercher mon fameux thé "Matefit", vous savez, ce que vend un des nombreuses marques américaines comme thé brûleur de graisse ? Il trainait lui aussi dans le placard en suppliant d’être utilisé ; ton heure est venue mon coco !
Je l’ai donc préparé, je suis allée me doucher, je l’ai bu, j’ai attendu les 15 minutes réglementaires, pendant ce temps je me suis préparée un petit déjeuner en vitesse.

Le reste de la journée, je l’ai passé tranquillement. J’ai terminé la première saison d’Orphan Black et je me suis empressée de commencer la deuxième.
J’ai également passer toute mon après midi à compléter mon bullet journal, au risque de paraître étrange, faire des listes est ma plus grande passion, je suis le genre de fille qui a besoin d’avoir un contrôle H24 sur sa vie et qui ne laisse pas de place à l’improvisation. Alors, je me suis dit que j’allais mettre par écrit mon programme "Workout", ça me correspond plus, et je serais plus tentée de le suivre, "m’obéissant" ainsi. J’ai également rédigé un contrat, que j’ai signé, mettant par écrits mes résolutions et les récompenses à chaque palier franchis. Je suis motivée plus que jamais.
D’ailleurs je vous laisse, c’est maintenant l’heure de ma petite séance du soir.

Croyez en vous. Vous êtes magnifiques.

]]>
2017-08-23T21:15:11+02:00
http://asjourney.journalintime.com/Suis-je-parano Suis-je parano ? Ce soir, j'ai reçu un message d'une ancienne connaissance. J'ai très heureuse, et flattée de voir que ce garçon pensait à voir après tant d'année. J'ouvre alors son message Instagram et très rapidement, le malaise s'installe en moi. : " - Coucou, comment vas-tu ? Je suis tombé sur ton compte, j'ai vu tes nouvelles publications. - Hey ! Je vais très bien merci et toi ? Quelles nouvelles publications ? Je n'ai rien posté depuis des siècles lol." Il faut savoir que mon sur mon compte Instagram, j'y publiais toutes mes oeuvres, étant maquilleuse professionnelle. J'y ai de très Ce soir, j’ai reçu un message d’une ancienne connaissance. J’ai très heureuse, et flattée de voir que ce garçon pensait à voir après tant d’année. J’ouvre alors son message Instagram et très rapidement, le malaise s’installe en moi. :

" - Coucou, comment vas-tu ? Je suis tombé sur ton compte, j’ai vu tes nouvelles publications.
- Hey ! Je vais très bien merci et toi ? Quelles nouvelles publications ? Je n’ai rien posté depuis des siècles lol."

Il faut savoir que mon sur mon compte Instagram, j’y publiais toutes mes oeuvres, étant maquilleuse professionnelle. J’y ai de très nombreux "followers" avec lesquels je m’entendais très bien, qui me complimentaient en permanence sur mon travail. Beaucoup m’ont alors demandé de faire un post " Face Reveal" et de me montrer sans tous ces effets spéciaux et peintures, de montrer la vraie moi. Après des semaines de réflexions et avec beaucoup de craintes, j’ai posté cette fameuse photo de moi, où j’étais avec des amies, où je riais aux éclats. C’était sans doute une des photos les plus moches que je possédais de moi, je n’avais aucun contrôle sur la luminosité, sur le plan et l’angle selon lequel la photo a été prise, mais c’était qui j’étais réellement. J’étais loin de penser à ce qui aller se passer.
Mon compte d’abonné a chuté, j’ai reçu pleins de messages, de commentaires haineux, venant même de personnes fidèles à ma page et à mes oeuvres. Ceux qui me disaient de ne pas m’en faire de ce que j’étais et de ma vision du monde, ce qui me disaient qu’un jour je verrais la lumière et qui me soutenait quand mes oeuvres devenaient de plus en plus "dark" en raison de mon état d’esprit, étaient maintenant ceux qui m’enfonçaient plus bas que terre parce que j’ai de nombreux kilos en trop.
J’ai alors supprimé cette photo.

"- C’est marrant comme tu ne montres que ton visage sur tes photos. Regarde je me suis acheté un T Shirt Mickey aujourd’hui. " Il m’a alors envoyé une photo de lui, prise de bas, on voyait donc son corps de ses abdos à sa tête. " Tu vois, on ne voit pas que ma tête. Vas y, envoie moi une photo récente de toi mais pas qu’avec ton visage bien sûr ^^."

Il osait rigoler ? Je voyais rouge, ce sentiment d’humiliation s’est de nouveau emparé de moi, ça faisait quelques temps que je ne l’avais pas ressenti et il ne me manquait pas. J’essayer le plus possible de cacher mon malaise à mes proches, mais je ne pouvais pas ne pas répondre, pas cette fois.

" - Où est ce que tu veux amener cette conversation ? Si tu as quelque chose à me dire, tu me le dis sans passer par Quatre Chemins.
- Je discute juste, pourquoi t’es méchante comme ça ?
- Nous n’avons pas parlé pendant des siècles. Tu reviens comme ça, comme une fleur en me demandant des photos récentes avec "plus que mon visage". Je ne pense pas que cette conversation va mener à quelque chose de bien.
- Détends toi mdr. Je disais pas ça comme ça. Lol.. Okay, j’aurais pas dû t’envoyer de message.
- Non c’est sûr, pas de cette façon en tout cas."

J’étais extrêmement soulagée lorsqu’il n’a plus répondu. J’avais tellement les nerfs. Mais maintenant, avec du recul, je me demande si je n’ai pas tout mal interprété, comme à mon habitude. Je sais que je me braque facilement à cause de mes antécédents, de mon mal être et de ma si basse et inexistante estime de moi-même. Est-ce que je suis en train de repousser mon entourage, pour rien finalement ?

]]>
2017-08-22T21:09:00+02:00
http://asjourney.journalintime.com/Les-Amis Les Amis Quelle bénédiction ! Cette journée est tout ce dont j'avais besoin. Après avoir appris que le garage dans lequel j'avais acheté ma voiture m'avait menti et m'avait vendu un véhicule gravement trafiqué, après avoir été virée parce que mon casier judiciaire n'était soit disant pas vierge, puis ré-embauchée après cette longue bataille, après avoir passé ces dernières semaines au téléphone, avec des victimes de ce garage, avec mon ex -ex-patronne, avec les commissariats, j'avais vraiment besoin de cette journée, loin de tout. Malheureusement A travaillait, et L revient de Quelle bénédiction ! Cette journée est tout ce dont j’avais besoin. Après avoir appris que le garage dans lequel j’avais acheté ma voiture m’avait menti et m’avait vendu un véhicule gravement trafiqué, après avoir été virée parce que mon casier judiciaire n’était soit disant pas vierge, puis ré-embauchée après cette longue bataille, après avoir passé ces dernières semaines au téléphone, avec des victimes de ce garage, avec mon ex -ex-patronne, avec les commissariats, j’avais vraiment besoin de cette journée, loin de tout.
Malheureusement A travaillait, et L revient de ses vacances vendredi. Il n’y avait que C et moi, mais mon Dieu qu’est ce qu’on a rit.

Je suis reconnaissante de les avoir. Je n’ai jamais été le genre de fille à me faire des amis, je croyais pas trop au scénario "amis pour la vie", mais ces filles là m’ont prouvé que j’avais tord.
Je me souviens de notre première en rencontre, dans cette classe de seconde, nous étions toutes timides. Maintenant nous voilà, 5 ans plus tard, et chaque fois que l’on se voit est un vrai bonheur.
A côté d’elles, je me sens bien, je ne me sens pas jugée, je suis une fille normale.

Vivement dimanche, L, C et moi partirons quelques jours en vacances. Can’t wait.

]]>
2017-08-21T23:17:07+02:00
http://asjourney.journalintime.com/Oh-desespoir Oh, désespoir ! Je me demande si un jour la chance va me sourire. Chaque chose que j'entreprends, le scénario le plus improbable se passe. Cela fait quelques temps maintenant que la malchance nous suit, que la malchance me suit. Rien ne se passe comme prévu, et quand tout se passe bien, quelque chose remet tout en question et chamboule tout, me faisant regretter mes réjouissances. Est ce que je crois aux mauvais sorts ? Je pense que oui. Je ne sais pas comment l'on pourra s'en sortir, comment je pourrais m'en sortir. J'espère juste que tous les soucis auxquels je suis actuellement confrontés se Je me demande si un jour la chance va me sourire. Chaque chose que j’entreprends, le scénario le plus improbable se passe.
Cela fait quelques temps maintenant que la malchance nous suit, que la malchance me suit. Rien ne se passe comme prévu, et quand tout se passe bien, quelque chose remet tout en question et chamboule tout, me faisant regretter mes réjouissances.
Est ce que je crois aux mauvais sorts ? Je pense que oui.

Je ne sais pas comment l’on pourra s’en sortir, comment je pourrais m’en sortir. J’espère juste que tous les soucis auxquels je suis actuellement confrontés se résoudront

Je pensais que la poisse, je pensais que la malchance qui suit une personne n’existait que dans les films et les légendes, mais ce n’est plus le cas, et je me pose beaucoup de questions sur les superstitions ces temps-ci, au risque de passer pour une folle auprès de mon entourage.

Je veux juste que tout cela s’arrête, je veux que cette ombre cesse de planer sur moi, je veux pouvoir me réjouir chaque fois qu’une bonne nouvelle arrive sans avoir à craindre la mauvaise nouvelle qui surgira les jours suivants.

]]>
2017-08-21T00:07:43+02:00
http://asjourney.journalintime.com/Now-or-Never Now or Never Je suppose que l'on a tous un moment dans la vie où l'on remet tout en question et où l'on SE remet en question. Je suppose (enfin, je suis sûre) que c'est à mon tour de vivre ça. Je suis A et je vais avoir 20 ans. Et oui, un âge tout rond qui dans la plupart du temps nous amène à réfléchir à nos années précédentes suivis de centaines de regrets et de "et si ?" Et comme vous devez vous en doutez, cet anniversaire a été un élément déclencheur. Je me suis toujours rabaissée, je n'ai jamais eu confiance en moi, je ne me suis jamais amusée comme les autres adolescents, Je suppose que l’on a tous un moment dans la vie où l’on remet tout en question et où l’on SE remet en question. Je suppose (enfin, je suis sûre) que c’est à mon tour de vivre ça.

Je suis A et je vais avoir 20 ans. Et oui, un âge tout rond qui dans la plupart du temps nous amène à réfléchir à nos années précédentes suivis de centaines de regrets et de "et si ?"

Et comme vous devez vous en doutez, cet anniversaire a été un élément déclencheur.

Je me suis toujours rabaissée, je n’ai jamais eu confiance en moi, je ne me suis jamais amusée comme les autres adolescents, sous prétexte que je ne me sentais pas à l’aise. Bien sûr tout cela vient d’antécédents
d’harcèlement scolaire et de violence subites. Mais je pense, et je sens, qu’il est temps de tourner la page.

Alors me voilà.

]]>
2017-08-13T00:10:22+02:00