Le voyage de A

Falling

Les choses avec G ont évolué...sans trop évolué.
Après mon dernier écrit, j’ai passé une journée exécrable. J’avais mal au coeur d’une déception (non) amoureuse à quoi s’est ajouté un après-midi horrible au boulot.
Mes collègues de l’EHPAD parlaient du fait que leur petit verre après le boulot était réconfortant, mais que vu la journée, elles se saouleraient bien.

Je n’ai jamais bu un goutte d’alcool, mais ce soir là, j’en avais envie. Et après tout, me prendre une cuite est sur ma Bucket List. Alors sur le trajet du retour chez moi, je me suis arrêtée et ai acheté une bouteille de Vodka. Ce jour là, j’ai également résisté comme je le pouvais et n’ai pas envoyé de messages à G.

Je trempe mes lèvres dans ce fameux liquide une fois bien arrivée, ma meilleure playlist spéciale "Broken Heart" lancée et m’aperçois que c’est la chose la plus dégoutante que je n’ai jamais goûté. Finalement, j’avais de quoi me faire des petits cocktails bien sympathique.

C’est lorsque j’ai commencé à avoir les joues qui chauffaient et à me sentir un petit peu trop joyeuse et confiante que j’ai reçu un message de G. Sans aucune retenue, je lui ai répondu et rapidement, nous en sommes venus à parlé de mon occupation du soir.
Plutôt que de boire seule, il m’a proposé de passer chez lui. Étant donné l’heure, je lui ai répondu que cela ne servirait à rien, le temps que j’arrive chez lui, je lui ferais coucou à la porte pour repartir afin d’être sûre de ne pas louper le dernier métro, ce à quoi il m’a répondu "Dors chez moi."

En temps normal, j’aurais eu beaucoup de mal à refuser, alors là, à peine le message envoyé, j’étais déjà sac en main, à l’arrêt de métro, à lui dire que j’étais en route.

Arrivée chez lui, je ne savais pas où me mettre. J’avais son message de la veille en tête, je me suis donc mise le plus loin possible de lui. Nous avons discuté en regardant la télévision, il a finit par prendre mon bras et m’attirer vers lui, j’étais donc allongée, la tête sur ses jambes pendant qu’il me caressait le dos, le bras, la main.. et oh mon dieu qu’est ce que je me sens bien dans cette position.
Nous avons fini par un blind test Disney et alors que je célébrais une victoire, il m’a de nouveau attiré vers lui et m’a embrassé. Niveau confusion, on était au level max, mais j’en profitais. Il commençait à être vraiment tard (ou plutôt tôt le matin), alors il a proposé d’aller se coucher. Dans le lit, il m’a attiré et me collait contre lui, puis les câlins se sont transformés en baisers et les baisers en caresses et autres baisers passionnés. Nous n’avons pas été plus loin que quelques préliminaires à ce moment là, même si l’effet des quelques verres étaient descendus, il me sentait perdue et on juste discuté. Inutile de vous préciser que j’ai que très peu dormi cette nuit là.

Le lendemain (ou plutôt le matin même du coup), je n’attendais que son réveil, histoire de me distraire de mon cerveau en ébullition et de retrouver ses mains et ses caresses qui semblent avoir de nombreux bienfaits sur mon corps.
Ce moment est enfin venu, et comme prévu, ses câlins m’ont beaucoup apaisé. Puis ils se sont de nouveau transformé en baisers, et cette fois ci, j’ai entrepris la chose qui ne s’est pas parfaitement passée et m’a laissé honteuse.
Il n’a pas arrêté de me rassurer, mais ni une ni deux, j’étais en dehors de son lit, habillée, à attendre qu’il fasse de même pour me reconduire chez moi. Chose qu’il a faite. Il essayait tant bien que mal de détendre l’atmosphère dans la voiture, de me rassurer, mais je voulais fuir étant persuadée qu’il ne faisait ça que pour être correct et qu’aussitôt que je serais sortie de sa voiture, il ne me donnerait plus jamais de ses nouvelles.

Et bien nous avons continué de discuter et cette semaine, j’ai passé une très bonne soirée avec. Nous sommes allés au restaurant puis nous sommes retournés chez lui pour regarder un film et j’ai à nouveau passé la nuit chez lui. Il m’a raccompagné chez moi le lendemain matin comme il l’a fait la première fois.

Nous nous sommes également revus hier soir. En effet, nous avons décidé d’adopter chacun un chat dans un refuge. Lorsque je lui ai dit que j’avais une visite de prévu pour un chaton repéré, il m’a demandé si il pouvait venir. Malheureusement il n’était pas disponible et je suis finalement allée le visiter (et l’adopter) accompagnée d’une amie, mais de son côté il a eu une visite prévue d’hier et m’a demandé si je pouvais l’accompagner.

Nous sommes donc allés tous les deux rencontrer sa future petite compagne, et quand je l’ai vu, un petit chat à la main, je me suis rendue compte que j''étais folle amoureuse de ce garçon.